ActualitéInternationalTribune Libre

NON !

Tremblez, race infecte d'oppresseurs, votre fin est proche !

Non !
Nous sommes des êtres humains, notre dignité nous interdit d’accepter de nous soumettre à votre volonté que nous savons malsaine, de nous plier à votre autorité que nous savons illégitime, de consentir à vos plans que nous savons criminels.
Nous avons lutté, nous avons souffert, nous avons saigné pour être ce que nous sommes, nous refusons d’être traités comme vous nous traitez, nous refusons vos marques de sollicitude à notre égard dont nous savons qu’elles nous conduiront en réalité à notre perte, nous refusons d’être les victimes et les complices de vos forfaits. Nous le refusons, notre humanité, notre dignité, notre lucidité nous y obligent.
Nous refusons d’être des vôtres, nous refusons d’être vos pions, nous refusons d’être vos moutons soumis, nous refusons d’être les instruments des malheurs que vous répandez depuis longtemps ; la coupe est pleine et vos turpitudes ne cessent de croître, nous ne pouvons plus y prendre part, d’aucune façon.
Ignarus Bactrianus
Notre refus n’est point républicain, c’est-à-dire calculé, hypocrite, ponctuel, mais royal ; il est entier, il est franc et il est définitif et nous allons faire ce que nous pouvons pour vous en montrer les effets.
Nous vous refusons, soutenus par deux certitudes : votre turpitude et notre victoire. Allez au diable, ou venez pour que nous vous y envoyions !
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité